Coronavirus: Le premier ministre du Québec et le maire de Gatineau choisissent les policiers au détriment des services de santé

Share:

Aucun avis n’a été émis par le gouvernement Trudeau ni par Santé Canada quant à la nécessité d’instaurer des contrôles frontaliers pour les Canadiens qui voyagent au Québec.

Pourtant, le premier ministre du Québec, François Legault, appuyé par le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a jugé adéquat de dépenser d’énormes sommes d’argent des contribuablesdu Québec pour payer deux corps de police du Québec qui assurent des contrôles frontaliers extrêmement sévères entre Ottawa et la frontière québécoise. Concrètement, ces deux corps policiers sont la police de Gatineau et la Sûreté du Québec.

Avez-vous idée de la quantité d’argent qu’une telle opération implique en termes de salaires des policiers ainsi qu’en frais administratifs?

J’aimerais bien savoir combien de travailleurs de la santé supplémentaires auraient pu être engagés pour sauver des vies dans les hôpitaux du Québec pendant que le premier ministre Legault et le maire Pedneaud-Jobin ne pensaient qu’à leurségos séparatistes et à leur agression passive contre d’autres Canadiens. Ces deux politiciens abrutis sont complètement irresponsables à ce sujet!

Combien de vies québécoises supplémentaires Legault et Pedneaud-Jobin auraient-ils pu sauver pendant la crise de la COVID-19 s’ils n’avaient pas dépensé autant d’argent en salaire de policiers stupides de deux différents corps policiers?

Le premier ministre François Legault refuse d’admettre que l’Outaouais avait besoin d’argent pour les hôpitaux. Or, le Québec semble étrangement posséder et investir beaucoup d’argent pour le contrôle des frontières qui estcomplètement inutile!

Hélas, tous les automobilistes d’Ottawa savent que l’un des passe-temps préférés actuels de la police de Gatineau et de la Sûreté du Québec est de harceler les conducteurs qui se présentent au Québec avec des plaques d’immatriculation venant de l’Ontario.

Maintenant qu’il y a une pandémie mondiale, ces policiers corrompus en profitent pour harceler les conducteurs ontariens sous prétexte de la sécurité des citoyens.

Il semble même que ces policiers n’ont pas peur d’attraper le virus de la COVID-19 d’un de ces automobilistes puisque je ne les ai jamais vu porter d’équipement de protection!

Il est évident que tous ces policiers savent très bien que le coronavirus n’est pas la vraie raison pour laquelle ils sont présentement en service au détriment de l’argent des contribuables québécois, argent qui devrait logiquement être alloué au système de santé publique de la province pour sauver davantage de vies au Québec.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, assouplit ses muscles politiques avec son premier ministre au détriment des vies et de la santé des Québécois.

Les Québécois ont besoin de plus de médecins de garde ainsi que davantage d’infirmières, de travailleurs de la santé et de personnel de la santé publique s’ils veulent s’assurer que la population québécoise se rétablisse de la COVID-19.

Les Québécois n’ont certainement pas besoin de policiers stupides qui, en plus de poser des questions stupides, font perdre du temps et de l’argent dans cette lutte contre la COVID-19.

La très mauvaise répartition des précieuses ressources du premier ministre Legault et du maire de Gatineau, Pedneaud-Jobin, dans une telle pandémie pendant laquelle il y a de tant de souffrance humaine est un crime contre l’humanité.

Heureusement, la sagesse prévaut du côté de l’Ontario.

« Nous ne croyons pas que ce soit nécessaire de ce côté » a déclaré le maire d’Ottawa, Jim Watson, pendant la conférence. « Je pense que cela est allé trop loin » ajoute-t-il.

Watson a confirmé qu’Ottawa n’appuierait pas l’idée de mettre des corps policiers municipaux sur les cinq ponts « 24 heures par jour ». Il décrit cela comme étant un « gaspillage total de ressources ».

Alors que le premier ministre de l’Ontario, Rob Ford, soulève des boîtes qui contiennent des fournitures médicales primordiales, le premier ministre Legault, quant à lui, joue la vedette en se présentant comme étant le sauveur des Québécois dans des complets à 1000$. Il est même soutenu par ses ex-collègues créateurs de propagandes québécoises : les médias traditionnels.

C’est ce type de décisions erronées qui n’a pas fonctionné en faveur des Québécois. En effet, le Québec est maintenant devenu le nouvel épicentre canadien de la COVID-19.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a d’ailleurs réussi à réduire la pandémie sans avoir à mettre de policiers à ses frontières avec l’Alberta.

C’est aux Québécois de tenir le premier ministre Legault responsable du gaspillage constant de leur argent pour des activités politiques apparentes comme le fait de placer des « policiers frontaliers ». Ce choix n’a d’ailleurs jamais été approuvé par le gouvernement fédéral ni par les dirigeants politiques sensés de la ville d’Ottawa.