Le parc national de Plaisance accueille de nouveau les visiteurs, mais de façon limitée

Share:

Les amateurs de plein air de l'Outaouais ont de quoi se réjouir : les sentiers du parc national de Plaisance sont ouverts au public depuis mercredi matin. Mais en raison de la COVID-19, certaines conditions s'appliquent.

Ceux qui désirent s'aventurer en plein air doivent d'abord acheter leur laissez-passer sur Internet avant de se rendre sur place, prévient Isabelle Croteau, la directrice du parc national de Plaisance pour la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

La randonnée et le vélo sont les seules activités permises jusqu'à nouvel ordre. Les bâtiments du parc — dont les toilettes — et les terrains de camping demeurent inaccessibles pour l'instant. Les sentiers sont rouverts, mais il n'y a pas encore de service à la clientèle. On veut limiter le contact entre les gens, a expliqué Mme Croteau en entrevue à l'émission Sur le vif.

Mme Croteau a indiqué que la plupart des sentiers sont assez larges pour permettre à randonneurs et cyclistes de se croiser tout en respectant la distanciation physique. Les sentiers moins larges, comme le populaire La Zizanie-des-Marais, ont été transformés en parcours à sens unique.

On a vu au moins une cinquante de personnes en avant-midi. J'ai l'impression qu'en fin de semaine, on va voir au moins une centaine de personnes par jour, a prédit Mme Croteau en après-midi mercredi.