Les camps de jour du Québec seront ouverts cet été

Share:

L'été des enfants québécois ne sera peut-être pas si différent de celui des années précédentes, finalement.

Les camps de jour rouvriront comme d'habitude le 22 juin, ont annoncé jeudi le premier ministre, François Legault, et le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, lors de la conférence de presse quotidienne des autorités québécoises.

Les groupes seront toutefois plus petits que d'habitude, et des règles devront être adoptées pour assurer la distanciation physique en tout temps.

Ainsi, les moniteurs ne pourront pas avoir la responsabilité de plus de 10 enfants à la fois. Et les ratios seront encore plus restrictifs chez les tout-petits : 7 enfants maximum chez les 7 à 8 ans; 5 enfants maximum chez les 5 à 6 ans; et 4 enfants maximum chez les 3 à 4 ans.

Mais qui dit plus petits groupes dit plus de moniteurs. Une telle mesure comportera un grand défi en matière de recrutement, a reconnu le premier ministre, qui a lancé un appel aux adolescents et aux jeunes adultes pour les inciter à devenir moniteurs plutôt que de rester à la maison et de toucher la Prestation canadienne d'urgence (PCU).

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) publiera un guide pour encadrer la reprise des activités dans les camps de jour.

C'est non pour les camps de vacances

En ce qui a trait aux camps de vacances, où les enfants dorment sur place, leurs activités ne pourront pas reprendre avant l'été 2021, a fait savoir le gouvernement Legault par communiqué en début d'après-midi.

En conférence de presse, le premier ministre a brièvement semé la confusion en déclarant qu'il espérait bientôt être rendu là. Mais après vérifications auprès de son cabinet et de celui de la ministre des Affaires municipales, il n'y aura pas de camps de vacances cet été.

Les camps spécialisés qui accueillent des jeunes vivant avec un handicap auront toutefois le droit d'ouvrir leurs portes.

Quant aux piscines publiques, il n'est pas encore question de les ouvrir, mais cette possibilité est sur l'écran radar. Ça s'en vient, a simplement déclaré le premier ministre.