Des restaurateurs impatients d'ouvrir leur terrasse en Outaouais et à Ottawa

Share:

Les restaurateurs, d’un côté comme de l’autre de la rivière des Outaouais, ont hâte de pouvoir accueillir à nouveau des clients sur leur terrasse. Ils espèrent que cette fois-ci sera la bonne et ne sera pas suivie d’une fermeture, quelques semaines plus tard.

C'est certain que la pire chose, pour nous, serait de rouvrir et de devoir refermer par la suite, a résumé Lélia Bâcle-Mainguy, directrice marketing au Chelsea pub, lundi, en entrevue.

Romain Riva, chef et copropriétaire du restaurant Les Vilains garçons, dans le secteur Hull, à Gatineau, a la même préoccupation. Il y a tout le temps un coût à chaque fois qu’on ferme. Là, ce serait bien qu’on ne referme pas, cette fois-ci, a-t-il dit.

Tout l’Outaouais se retrouve zone rouge, sur l’échelle des restrictions sanitaires du Québec, depuis lundi matin. L’ouverture des terrasses devrait être permise dans les régions se situant à ce palier de restrictions sanitaires à compter du 28 mai.

C’est ce que prévoit annoncer le gouvernement de François Legault, mardi, selon des sources de Radio-Canada, alors qu’il présentera son plan de déconfinement. Un protocole sanitaire strict devra être respecté, a-t-on précisé.

De son côté, le bureau du ministre de la Santé, Christian Dubé, s'est contenté de dire, dans une déclaration écrite, que le plan qui sera dévoilé mardi contiendra les détails de ce à quoi nous pouvons nous attendre dans les prochains mois, dans l’intérêt et le bien-être des Québécois.

Tant Mme Bâcle-Mainguy que M. Riva n’anticipent pas de préparatifs fastidieux en vue d’une réouverture, une fois le feu vert donné.

Nos équipes ont très, très hâte. On est prêts, peu importe le moment, a résumé la directrice marketing du Chelsea pub.

Interrogée par ICI Ottawa Gatineau avant que des informations ne s’ébruitent au sujet de l’annonce du gouvernement Legault, elle a souligné que les mesures sanitaires qui étaient en place avant le reconfinement de la région sont déjà bien connues de ses équipes.

Il reste à voir quels seront les détails du protocole sanitaire strict qui accompagnerait la réouverture des terrasses.