Zone rouge à Gatineau : la MCG prête à rouvrir, mais pas le Cinéma 9

Share:

La Maison de la culture de Gatineau (MCG) reprendra les spectacles à compter du 17 mai tandis que le propriétaire du Cinéma 9 garde la clé dans la serrure malgré la levée des restrictions annoncées mardi par le gouvernement québécois.

Le premier ministre François Legault a annoncé la levée des mesures d’urgence sur l’ensemble du territoire de l’Outaouais suivant le passage en zone rouge pour Gatineau et la MRC des Collines-de-l’Outaouais : les salles de spectacles ainsi que les cinémas sont donc autorisés à rouvrir à compter de lundi prochain.

Avec le retour du couvre-feu à 21p0, la Maison de la culture de Gatineau (MCG

) pourra présenter le spectacle du quatuor QU4RTZ, prévu ce soir-là à 19h. Tout en respectant les mesures de distanciation physique, 250 personnes prendront ainsi place dans la salle Odyssée, masque sur le nez en tout temps.

Tout ce qu’on peut faire, c’est de s’accrocher aux mesures du gouvernement et de se dire : '' Ça y est, c’est la bonne, on reprend '', a indiqué le conseiller aux communications de la MCG

, Martin Vanasse, en réaction à l’annonce. Avec tout ce qu’on entend concernant la vaccination et les mesures sanitaires qui sont rétablies dans plusieurs régions du Québec, on s’accroche à cet espoir.

Le groupe 2Frères, le Comique Club avec Dominic et Martin, Fred Pellerin ainsi que Marc Dupré sont attendus, eux aussi, sur la scène au cours de la prochaine semaine. Depuis le début du mois d’avril, le calendrier de la salle Odyssée a également continué de se remplir malgré la fermeture des lieux puisque l’équipe de programmation planifiait déjà l’été à venir.

On regarde en avant , ajoute M. Vanasse.

Puisque les frontières entre le Québec et l’Ontario sont toujours fermées au moins jusqu'au 20 mai, le premier ministre québécois a demandé, en point de presse, de maintenir les contrôles aléatoires sur les ponts interprovinciaux dans la région de la capitale nationale. La MCG

ne compte toutefois pas vérifier les adresses de résidence des détenteurs de billets, comptant sur « le bon jugement [des] spectateurs ». Le système informatisé de la billetterie, où les adresses sont enregistrées dans les comptes-clients à l’achat de billets, pourrait toutefois servir à rappeler les règlements interprovinciaux en vigueur, selon Martin Vanasse.

Pour sa part, le Musée canadien de l’histoire annoncera mercredi son plan de réouverture au public.

Didier Farré « évalue d’abord la situation »

De son côté, le propriétaire du Cinéma 9, Didier Farré, signale qu’il doit attendre avant d’accueillir les cinéphiles, malgré le feu vert du gouvernement provincial. Évidemment, il ne suffit pas de claquer des doigts pour rouvrir un cinéma : il faut récupérer les employés et, maintenant, c’est ce qu’il y a de plus difficile à faire , soutient-il.

Ensuite, il faudra bâtir une programmation conséquente avant d’accueillir la clientèle et on ne peut pas avoir de nouveaux films du jour au lendemain , rappelle M. Farré.

Le propriétaire du Cinéma 9 ajoute qu’il s’est fait prendre plusieurs fois à ouvrir son établissement avant de devoir refermer deux semaines plus tard . Cela a engendré des pertes financières et alimentaires importantes, selon lui, notamment en ce qui concerne les produits vendus au comptoir de restauration.

Didier Farré n’a pas voulu avancer de date précise quant à la reprise des activités dans ses neuf salles de cinéma.