Itinérants à Gatineau: un déménagement qui soulève «quelques défis»

Share:

Les responsables du transfert d’une cinquantaine d’itinérants du centre Robert-Guertin au Motel Montcalm à Gatineau estiment que le projet va bon train, bien que des plaintes aient déjà été déposées par des commerçants et résidents des environs.

Depuis le 28 juin, 52 sans-abris ont déménagé leurs pénates de l’aréna Robert-Guertin du Vieux-Hull au Motel Montcalm situé dans le secteur Gatineau. En un peu plus d’une semaine, une vingtaine de plaintes ont été déposées auprès des élus, ainsi que des services policiers et municipaux, dont quelques-unes pour désordre public.

«Il va de soi qu’un tel déménagement soulève quelques défis. Nous avons apporté certaines modifications à la lumière des plaintes de citoyens et commerçants», a confirmé Lise Paradis, directrice générale du Gîte Ami qui chapeaute le projet.

Parmi ces modifications, notons le déplacement d’une table à pique-nique sur le terrain du motel, de même que l’élévation d’une clôture. Quelques itinérants ont aussi été réacheminés au Gîte Ami, un refuge temporaire plutôt qu’un hébergement transitoire comme le motel. L’aréna Guertin avait été utilisé comme centre d’hébergement d'urgence au plus fort de la pandémie.

Mendiants

Des citoyens et commerçants ne sont toutefois pas du même avis, pointant, entre autres, une présence accrue de mendiants dans le secteur, principalement à l’intersection du boulevard Gréber et de la rue Saint-Louis.

«Je vis dans le quartier depuis 50 ans, je me promène beaucoup et je n’en avais jamais vu auparavant», a mentionné une résidente de l’endroit qui a préféré taire son nom.

«Bien que les responsables soient extrêmement réceptifs à nos doléances jusqu’à maintenant, les problèmes causés par ce déménagement ne font que commencer», a indiqué pour sa part un propriétaire de plusieurs commerces du quartier qui a aussi requis de garder son anonymat.

Polyvalente

Par ailleurs, les responsables du projet ont dévoilé mercredi en conférence de presse que des discussions avaient été entamées avec le Centre de services scolaire des Draveurs afin d’avoir accès à des salles de bâtiments environnants destinés à l’éducation aux adultes à compter de la fin du mois d’août.

Les itinérants pourraient ainsi profiter de ces espaces communs pour faire de la recherche d’emploi ou de la cuisine collective.

La direction de la Polyvalente Le Carrefour, voisine du motel, avait déjà annoncé en juin dernier que la sécurité serait accrue sur le terrain de l’école pour la prochaine rentrée scolaire, en raison de l’arrivée des itinérants dans le secteur.