Malgré la situation des urgences, aucune date pour la réouverture de celle de Gatineau

Share:

La pénurie de main-d'œuvre combinée aux vacances estivales crée un engorgement aux urgences de Hull et de Papineau, mais aucune date n’est encore connue pour la réouverture de l’urgence de l’Hôpital de Gatineau.

Depuis plus d’une semaine, les urgences de Hull et de Papineau accueillent les ambulances et la majorité des patients redirigés depuis l'Hôpital de Gatineau.

Voilà plus d’une semaine que le service d’urgence de Gatineau tourne au ralenti en raison d'un manque de personnel.

Et même si le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a rouvert le service partiellement, mercredi dernier, seuls les femmes enceintes, les enfants âgés de 0 à 17 ans et les personnes ayant un besoin urgent de services en santé mentale peuvent s’y rendre.

Pour l’heure, le CISSS

de l’Outaouais n’a toujours pas précisé quand le service pourra recommencer à fonctionner à plein régime.

Le plus tôt possible, dit la Dre Marie-Hélène Folot, cheffe du Département d'urgence de l'Outaouais, en entrevue à ICI Ottawa-Gatineau, mais elle ajoute du même souffle qu’il est trop tôt pour donner une date.

Fort taux d’occupation

Dans le même temps, les urgences débordent. Dans la journée de mardi, l'urgence de Hull affichait le taux d'occupation le plus élevé de la région, avec 148 %. La situation n’était guère plus enviable du côté de Papineau avec un taux de 117 %.

La cause est multifactorielle, tempère toutefois la Dre Folot. L’urgence, c’est un peu la vitrine de tout ce qui se passe dans un centre hospitalier. Certainement, il y a une pénurie de personnel qui est partout dans le secteur de la santé [...] qui se répercute à l’urgence. [...] Ça augmente notre temps d’occupation, c’est certain. C’est certain aussi qu’avec la fermeture [de l’urgence] de Gatineau, les patients sont redirigés vers Hull, aussi vers Papineau. Mais pour ce qui est des ambulances, c’est surtout vers Hull.