Mélissa Balthazar: Une auteure qui s’inspire de sa famille et des femmes fortes de son entourage pour écrire

Share:

Lorsque vous visiterai le Salon du livre d’Ottawa au magnifique parc Lansdowne, vous aurez la chance de rencontrer la charmante Mélissa Balthazar, auteure de deux romans policiers qui sont inspirés de sa famille.

Enseignante et spécialiste auprès des élèves en difficulté, particulièrement auprès des personnes autistes, Mélissa est passionnée d’écriture depuis très longtemps. Elle décide de concrétiser cette passion en écrivant « En quête de survie » un roman policier qui parait en mai 2021. Madame Balthazar écrit son histoire à la suite d’un cauchemar qu’elle a fait, dans lequel elle s’est retrouvée dans un lieu inconnu et plutôt pauvre, d’où le choix de personnages canadiens qui se retrouvent en l’Afrique du Sud dans son roman.

Annabella, le personnage principal qui est nouvellement maman, représente la femme forte et moderne qui doit se battre pour survivre malgré les obstacles qui se trouvent sur son chemin. L’auteure veux montrer les forces de la maternité. Sa grand-mère maternelle, sa mère et même les mères de certains de ses élèves sont celles qui l’ont inspirée lors de l’écriture, ces dernières représentant toutes des femmes fortes au quotidien.

L’auteure a ensuite écrit un deuxième livre : En quête de pouvoir. Ce dernier a pour personnage principal un homme qui doit se battre, lui aussi, pour la survie de sa famille. Il sortira très bientôt.

Depuis qu’elle est toute petite, Mélissa Balthazar a un faible pour le genre policier. Elle apprécie particulièrement les styles d’Agatha Christie et de Christine Brouillette d’auxquels elle s’est grandement inspirée pour l’écriture de ses livres.

L’auteure aimerait que le lecteur retienne la leçon à la fin de ses deux histoires, c’est-à-dire qu’il est important d’aller chercher de l’aide quand on ne va pas bien, que ce soit physiquement ou mentalement. C’est un message qui est important pour elle de véhiculer.