Passer du temps à l’extérieur contribue à une meilleure santé mentale et physique

Share:

(EN) S’il n’est pas surprenant que le plein air contribue à une meilleure santé physique, une étude récente montre qu’il peut également améliorer la santé mentale.

Cette étude, qui combinait les données d’un million de Danois, a révélé que les enfants qui avaient grandi entourés de nature et d’espaces verts avaient 55 % moins de risques de souffrir de problèmes de santé mentale à l’âge adulte.

Faire des marches et profiter d’endroits comme les parcs, les terrains de sport ou même son propre jardin s’est avéré être une source de plaisir pour les familles, tout en contribuant à améliorer le bonheur et la santé des collectivités.

Il n’est pas rare que les espaces verts soient menacés par les insectes, les mauvaises herbes et les maladies, mais il existe des outils – comme les pesticides à usage urbain – pour aider à gérer ces menaces et à garder les espaces extérieurs sains et agréables. Les pesticides se présentent sous la forme de préparations grand public diluées pour une utilisation à domicile, ainsi que de produits de qualité commerciale conçus pour être utilisés par des personnes ayant une formation spécialisée, tels les employés des entreprises d’entretien des pelouses et d’aménagement paysager.

Les pesticides sont efficaces et sûrs. Avant qu’un pesticide puisse être vendu dans notre pays, il doit être approuvé par Santé Canada. Notre processus de règlementation est rigoureux, reconnu dans le monde entier, et garantit que tous les pesticides utilisés au Canada sont sans danger tant pour la population que pour l’environnement.