Une étude révèle si la réconciliation sur l’oreiller est efficace ou non

Share:

C’est une idée profondément ancrée dans l’imaginaire collectif. Le sexe après une dispute serait non seulement plus intense mais il permettrait de laisser toutes nos vieilles rancunes de côté. Les films romantiques nous ont évidemment conforté dans cette idée très sexy selon laquelle un sexe post-conflit serait incroyablement bestial (un choix scénaristique efficace pour expédier rapidement une tension entre deux protagonistes d’ailleurs).

Mais qu’en dit la science ? Une étude réalisée sur 100 couples hétérosexuels s’est intéressée à la question. Deux chercheuses néo-zélandaises, Jessica Maxwell et Andrea Meltzer, ont ainsi tenté de comprendre d’où nous venait cette idée préconçue. Elles ont donc interrogé 200 personnes fraîchement mariées. Pendant deux semaines, celles-ci ont dû répondre à un questionnaire qui leur demandait si elles avaient eu des conflits avec leur partenaire ce jour-là et si cela avait été suivi d’un rapport sexuel, et ensuite dans quelle mesure elles étaient actuellement satisfaites de leur mariage.

Le sexe de réconciliation reporte le problème

Et les conclusions sont très claires. Les tensions n’excitent pas le désir sexuel, au contraire, il semblerait que les frictions aient l’effet parfaitement inverse. Elles couperaient la libido, des deux côtés du couple et n’inciteraient donc pas au contact intime. Deuxième conclusion, comme on pouvait s’en douter, le sexe n’est pas meilleur après une dispute et surtout ne résout pas le problème. Si le sexe de réconciliation peut apaiser les tensions momentanément, il ne fait que retarder la discussion et serait donc une solution superficielle.

Les réconciliations sur l’oreiller fonctionnent cependant pour certains couples, en témoignent les nombreuses déclarations d’hommes et de femmes regroupées par L’Express. L’hebdomadaire français relate notamment les propos de Chloé, 38 ans : « C’est ce qui se passe bien souvent après une dispute. Pas forcément dans le quart d’heure qui suit. Parfois, on continue de bouder jusqu’au soir, mais, une fois au lit, il y en a forcément un des deux qui lâche prise et qui fait un geste tendre vers l’autre, pour dire ‘allez, on arrête’. Et bien souvent, il suffit de peu pour rétablir un contact harmonieux, parce qu’au fond, ce qui nous fait vibrer, c’est d’être apaisés ensemble, pas d’être en conflit ». Et vous ? Quelle team ?