8 expositions à voir aux Rencontres d’Arles

Share:

Présentée entre les murs en béton des réserves à l’étage du Monoprix d’Arles, la série Désidération (Anamanda Sîn) de l’artiste-plasticien SMITH nous invite à un voyage poético-cosmique via une exploration multisensorielle à la croisée des pratiques artistiques, scientifiques et philosophiques. Initié en 2017, avec l’astrophysicien Jean-Philippe Uzan et l’écrivain Lucien Raphmaj, ce projet au long court questionne la métamorphose, à travers les notions d’identités, de genres et de frontières. Personnage fictif, Anamanda Sîn incarne l’appel du terrestre vers la dimension céleste. Un récif qui s’accompagne de projections vidéo et de tirages photo peuplés d’individus livrés à leur solitude au sein de paysages désertés. Captivant.